Et Leïchoune soutint

Et le monde gagna un autre ingénieur d’état civile qui sait porter aussi bien les talons et les tailleurs que les EPI.

L’EHTP en fête et l’art écolo à l’affiche

Cela n’a certainement pas été une partie de plaisance. Le PFE a même un peu trop frappé à mon goût. Mais au bout, lors de la soutenance, plus rien n’apparaît, tout s’illumine et Leïchoune a la classe qui tue sa race et il n’y a plus rien qui ait été éprouvant ou douloureux au point de s’en coincer le sourire.

Et le résultat dépassait de loin l’attendu, surtout si on finit pas croire, comme quelques uns ^^’, les présages du Lichounage.

Dois-je nécessairement préciser que Leïchoune a assuré, a souri, a été claire et classe tout au long de la soutenance et à travers les questions du jury? Dois-je épeler le mot fierté? Dois-je me lancer dans un paragraphe descriptif de ses sourires de temps en temps envers le publique quand son binôme prenait la parole, de ses mains jointes sans être serrées, des félicitations et sourires d’un jury qui a une sale réputation en général?

Non, je ne dois pas. Je vais juste me contenter de repasser en revue les évènements de cette journée, d’hier et de ce qui est à venir.

Ya Ilahi Ya Layla 😀

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s